The MC Corner

Ma reprise en main : bilan #4 (BBG – Yoga – Barre)

C’est un bilan à 100% positif que je viens vous présenter aujourd’hui (ça change un peu !) cela fait deux mois qu’on a pas parlé sport et alimentation sur le blog, et je me disais que ce serait peut être intéressant pour vous d’avoir quelques retours sur mes “nouveaux” sports, plus particulièrement sur mon début de pratique du Yoga, sur mes trois mois de BBG et sur un nouveau sport trop génial que j’ai découvert récemment !

mantra

Nouveau Mantra

1/ Le BBG (et annexes)

BBG – Késako

Petit rappel pour les non-connaisseurs, le BBG (bikini beauty guide) est un e-book de fitness conçu par la coach Australienne Kayla Itsines. Le programme dure 3 mois. Dans le guide, on trouve toutes les explications pour faire 3 entrainements par semaine, chacun de 28 minutes les lundis, mercredis et vendredis. (4 séries de 7 minutes / 2 séries différentes par entrainement, répétées 2 fois / 1 série = 4 exercices différents à répéter pendant 7 minutes). C’est assez intense, assez cardio et je ne conseille pas ce programme aux personnes qui n’ont pas décidé de se (re)mettre au sport pour de bon. Parce qu’en complément de ces séances de “resistance training”, il faut ajouter du cardio pur et dur (ha ha) et des séances de stretching.

Fonctionnement réel

Le programme est divisé en 3 x 4 semaines, avec un niveau croissant évidemment, et les exercices supplémentaires demandent de plus en plus d’implication et d’endurance, qui se développent au cours du programme. Il vaut mieux être autonome pour faire ce programme, parce que même si les séances de resistance training sont hyper détaillées, c’est à nous de mettre le chrono, de respecter le chrono, de se pousser au cul pour faire un maximum de répétitions, de se forcer à ne pas prendre trop de pauses etc. Et c’est aussi à nous d’organiser notre planning hebdomadaire pour caser une séance de cardio modéré par semaine (LISS – low intensity steady state, par exemple 45 minutes de vélo à intensité moyenne), puis deux, puis trois, puis trois séances de LISS + une ou deux séances de HIIT (High intensity interval training, par exemple 30 minutes de vélo en alternant les phases où on pédale à fond et les phases de récupération active), plus la séance de stretching hebdomadaire qui fait du bien ! Donc au final, même si on voit partout sur les net des transformations de folie en “seulement 30 minutes 3x par semaine”, c’est du BULLSHIT ! si vous voulez voir des résultats avec le BBG, ça vous prendra beaucoup plus de temps que ça ! Voilà, je préfère être honnête avec vous.

sport thank yourselfMon avis

J’ai adoré. Tout simplement. Et ce pour plusieurs raison que je vais essayer de vous détailler au mieux

-> Ce programme allie renforcement musculaire de qualité (on utilise le poids du corps, on apprend à se placer, on y va progressivement, au fur et à mesure on ajoute des poids selon notre niveau mais on ne se sert pas de “machines”, on fait les choses nous-mêmes et ça apprend pas mal à appréhender son propre corps) et cardio. Donc, on fond un peu le gras ET on fait du muscle. Un programme sportif complet, bien foutu et cohérent. Moi qui reprenais le sport après une longue période sans m’entrainer, j’ai vu des résultats TRES rapidement. Et c’est super motivant.

-> On prend des photos de nous, ça fait partie du programme. Ça aide à oublier un peu la balance et à se concentrer sur notre corps. Une fois par semaine, on réalise les progrès qu’on a fait. C’est une partie du processus, et c’est motivant. Ça aide aussi à se concentrer sur l’autre partie du problème, vous savez, les 70% restants du “modelage de corps” : l’alimentation !

-> La communauté est immense. Des millions de nanas à travers le monde font le BBG, on utilise des hashtags, on partage nos entrainements, on se motive entre nous. La motivation, la vague d’énergie positive qu’on ressent quand on commence le programme, c’est énorme. Qu’on s’entraine chez soi ou dans une salle de sport, on est plus seul ! On est porté par le groupe et c’est très gratifiant. On échange les conseils alimentaires, on pleure ensemble le lendemain d’une séance particulièrement ardue, etc. Et c’est BON ! Ah, et moi ça m’a permis de m’ouvrir à de nouveaux sports que je n’aurais jamais imaginé un jour avoir envie de pratiquer !

-> On est libre. Au final, on est maitre de son entrainement. On cale les séances quand on veut / peut, quitte à en faire deux le même jour. Évidemment, il y a quelques combos qui ne sont pas conseillés (exemple, resistance training + HIIT à la suite, c’est un peu hard pour le corps !) mais en gros, on s’organise comme on a envie. Personnellement, je ne suis pas du matin pour le sport, donc je cale mon entrainement le soir en sortant du boulot, quitte à faire ma séance à la maison si jamais j’ai peu de temps et que je sors ensuite.

-> C’est pas que pour les nanas !! Oui, le guide est girly à souhait, oui c’est écrit “bikini” dedans, oui la communauté est essentiellement féminine, mais NON ce n’est pas interdit aux garçons ! Mon amoureux, en voyant les résultats sur mon corps et mon mental, a décidé de braver tous les dangers les conventions et de se mettre au programme. Il a reconnu que ce n’est pas si facile, ça travaille bien tous les muscles, c’est efficace et c’est motivant, même pour les hommes barbus musclés et virils ! Graou.

train like a girl

Quelques points faibles

-> Le prix. J’ai réussi à récupérer le mien gratuitement, mais cet e-book coûte une petite fortune. Je ne suis pas certaine que j’aurais dépensé cette somme au départ, je suis du genre à me dire “mais attends, si ça se trouve tu vas faire deux entrainements et basta, ça vaut pas le coût” etc. Maintenant que j’ai terminé ce programme, je peux vous dire que je trouve que si, ça vaut le coût. C’est un investissement, c’est certain, mais compte tenu de la motivation et des résultats que ça m’a apporté, je trouve que ce n’est pas une arnaque.

-> Il n’y a pas de vidéos fournies avec l’e-book. Ça n’a pas été un souci pour moi, mais c’est à mon sens un problème pour les personnes qui n’ont pas du tout fait de fitness avant – par exemple, un squat mal fait est un squat dangereux pour les genoux … et ne parlons pas du reste des mouvements. Mon conseil, si vous êtes débutant(e) et que vous souhaitez faire le BBG, faites-le dans une salle de sport où vous pourrez demander à un coach de corriger vos mouvements. Et puis vous serez déjà sur place pour votre cardio c’est tout bénéf !

-> Le guide ne propose pas de modifications ou d’alternatives pour les mouvements difficiles, idem ce n’est pas facile si on est grand débutant ou qu’on a des soucis de dos, de genoux… N’hésitez pas à solliciter vos coachs pour savoir par quoi vous pouvez remplacer les mouvements qui vous font vraiment souffrir (pas ceux qui sont durs ou qui ne vous plaisent pas hein, on est d’accord !)

-> Il y pas mal de matériel nécessaire, notamment les bosu, poids, steps (parfois 2 !), bancs etc. Heureusement, quand on s’y connait un peu on trouve des alternatives facilement ! Soyez créatifs, utilisez votre canapé, des bouteilles d’eau, des chaises etc. si vous bossez de chez vous.

En conclusion

J’ai adoré ce programme, j’arrive désormais à trouver des modifications toute seule lorsque je m’ennuie un peu ou que j’ai un peu mal quelque part, je suis motivée pour mes entrainements, j’ai trouvé un rythme qui me convient. Ce programme m’a permis d’instaurer une HABITUDE d’aller au sport plusieurs fois par semaine, c’est devenu une partie de ma routine et c’est ce qui m’aide le plus à ne pas me poser la question “canapé ou salle de sport” en rentrant le soir. Cette discipline que j’espère garder longtemps, elle est précieuse. Maintenant que j’ai fini mes 12 semaines, je vais reprendre depuis le début, essayer d’aller plus loin, augmenter les poids, le nombre de répétitions de chaque exercices, etc. Bref, essayer encore de m’améliorer !

sport habit

2/ Le yoga

Les copains, un monde entièrement nouveau s’ouvre à moi !! J’ai (enfin) pris mon courage à deux mains et j’ai testé le yoga ! Grand bien m’en a pris. J’ai choisi le vinyasa flow, un style de yoga qui s’axe sur la respiration et les enchainements de postures de façon fluide. C’est assez physique, exactement ce que je cherchais. J’avais en tête l’image habituelle du yoga, un truc complètement hippie où on brule de l’encens en méditant à base de “oooooom” pendant des heures. Bon, j’étais réticente, normal. La boule d’énergie que je suis ne tiendrait jamais dans un environnement pareil.

yoga sunsetEn pratique, j’ai adoré et ça m’a ouvert une nouvelle dimension dans ma pratique sportive. Le focus sur la respiration m’a aidée à m’améliorer dans tous mes autres sports, surtout les sports cardio. J’apprends à maitriser mon souffle, à me concentrer sur lui, et je réalise qu’en faisant ça je fais relativement disparaitre la douleur/brûlure de l’exercice. Petit exemple concret pour être bien claire : vous savez, le gainage, la planche (plank pour les anglophones), cette posture hypra dure à tenir qui demande d’engager toute la force et la résistance qu’on a dans les bras, le dos, les abdos, les jambes … au début on ne tient que quelques dizaines de secondes. Avec la respiration, en inspirant bien par le nez, en me concentrant sur l’oxygène que j’avale, j’atténue la douleur musculaire. Aujourd’hui, je tiens 3 minutes et demi en planche. Je m’entraine plusieurs fois par semaine, je vise les 5 minutes pour cet été, et bien plus à terme !

yoga plank poseLes postures, elles, m’aident à renforcer mes muscles en douceur, en résistance et pas en force, ce qui est à mon sens un parfait complément aux exercices du BBG. Je sens que mes grands muscles internes se durcissent, qu’ils me tiennent mieux. J’ai moins mal au dos, je me tiens plus droite. Ça n’a l’air de rien, mais je le sens vraiment. Et pour ma souplesse, c’est du tonnerre ! Grands écarts retrouvés, et chaque séance m’aide à ouvrir un peu mieux mes hanches, mes épaules, à délier mes muscles. Ça fait un bien fou.

Niveau mental, je n’y croyais pas, mais ça me fait également beaucoup de bien. Le yoga a changé mon regard sur ma pratique sportive. Je suis plus encline à “laisser du temps au temps”, à prendre les choses avec philosophie, à être (un peu) plus patiente. J’essaye d’appliquer ces conseils au quotidien pour apprendre à lâcher prise et prendre les choses une par une. C’est difficile bien sûr, mais ça me permet d’évacuer pas mal de stress. Et puis cette idée d’être positif, reconnaissant, ouvert aux autres et au monde, ça a beau avoir l’air terriblement niais, c’est si agréable. Un espace où tout le monde est positif, où on forme temporairement une communauté sans critique ni jugement, c’est assez rare pour être signalé !

3/ Le ballet-barre

Ça, c’est mon nouveau cours préféré ! Vous le savez peut être, je faisais de la danse classique étant petite. J’ai arrêté il y a bien longtemps mais dernièrement, ça me manquait un peu… Je cherchais un cours abordable et compatible avec mon emploi du temps lorsque je suis tombée sur ce cours-là, donné (en anglais) par ma prof de yoga préférée. Banco, que je me suis dit, et j’ai bien fait !

ballet barre 1Ce n’est pas du tout un cours de danse. Pas d’enchainement, pas de figures, rien de ce genre. En fait, c’est un cours de renforcement musculaire TRÈS cardio d’une heure, où on utilise une barre pour s’aider au niveau des postures, ainsi que les positions de pieds de la danse classique (première position, seconde position, etc.). Pour vous donner une idée, ce sont des levers de jambes, des squats, des levers de talon, des sauts etc.

ballet barre 2Le tout dans une ambiance survoltée à base de musique hyper entrainante, avec une prof à l’énergie qui explose. Une tuerie ! Ça aide également beaucoup la souplesse au niveau du bassin, et des adducteurs, ce qui améliore encore plus ma pratique du yoga.

ballet barre 3Là encore, pas besoin de savoir danser pour y aller, pas besoin d’être souple, il faut juste être préparé à transpirer comme jamais et à se donner à 120% ! J’ai même réussi à motiver mon amoureux (qui connaissait la prof de yoga, qui l’a rassuré qu’il n’aurait pas à mettre ni des collants ni des chaussons de danse ha ha) qui adore ce cours presque autant que moi !

4/ Niveau motivation

Comme vous avez pu le lire plus haut, je suis dans une très bonne période, et ultra motivée ! Je sens mon corps changer, j’ai ENVIE de faire du sport, je comprends de mieux en mieux le #everydamnday et si mon corps ne me faisait pas sentir que j’ai (aussi) besoin de repos un ou deux jours dans la semaine, je me débrouillerais bien pour trouver un sport pour chaque jour !

aerial yogaJ’ai envie d’intensifier ma pratique du Yoga, de tester les inversions et j’adorerais pouvoir essayer le “air yoga“, un style de yoga pratiqué dans de grandes tentures en tissu qui donnent un peu l’impression de voler. Je voudrais aussi commencer l’acroyoga, un yoga “acrobatique” que l’on pratique à deux ou plus, avec mon amoureux ou Liline si ça la tente !

acro yoga 1

Niveau “gérable”

acro yoga 2

Niveau “WTF” !

5/ Niveau alimentation

Je crois que j’ai (enfin) trouvé un certain équilibre. Il était temps, vous allez me dire. Pour une fois, j’ai écouté mes propres conseils “écoutez-votre corps, blabla” et j’ai arrêté de vouloir faire “ce qui est bien”. J’ai – je crois – trouvé un mode de fonctionnement qui me convient, qui convient à mes horaires et à ma pratique sportive. Enfin, chaque fois que je dis ça je finis par changer, alors nous verrons bien si je tiens sur la distance, mais disons que depuis trois mois c’est un fonctionnement qui me plait, et dans lequel je me sens bien.

-> J’ai arrêté la chrononutrition. Définitivement, je crois. Pas parce que ça n’était pas efficace, mais parce que, après tout, ce n’était plus ce dont j’avais envie.

-> Je mange beaucoup moins de viande. Parce que je crois que j’ai fait une petite overdose, et aussi parce que je trouve mon compte ailleurs. Je mange donc des œufs régulièrement, du poulet une à deux fois par semaine, du bœuf environ une fois par semaine, et ponctuellement une bonne dose de viande au restaurant, avec mon amoureux ou des amis. Je ne ressens pas de manque, je n’ai pas arrêté d’en manger pour des raisons éthiques (même si depuis quelques mois je n’achète quasi plus que de la viande bio, tracée, etc.) mais simplement parce que j’en ai moins envie. Pour le moment, tout va bien !

-> Je mange mille fois plus de légumes. Et ça, c’est la principale raison de mon arrêt de la chrono. Des légumes en très petite quantité et seulement le soir, ce n’était plus assez. Je me suis donc remise à manger avec un plaisir non dissimulé tous ces légumes que j’adore (en quantités industrielles), brocolis, carottes, tomates, choux divers, betteraves, haricots verts, oignons frais, aubergines, courgettes, chou fleurs, navets nouveaux etc. et j’attends avec une impatience grandissante les salades d’été !

carrots feta-> Je mange plus de fruits. Je me cantonnais à un fruit ou deux au goûter avec la chrono. Maintenant, j’en mange 3 ou quatre par jour. J’ai simplement rajouté une portion au petit déjeuner, couplée à un yaourt de brebis, quelques cranberries, une portion de céréales (avoine généralement), et toujours un peu de fromage pour tenir jusqu’à 13h (j’ai essayé de supprimer complètement le fromage le matin, mais j’ai trop faim dans la matinée. Du coup j’en consomme toujours, mais modérément).

-> J‘écoute mon bidou. S’il me dit “faiiiiiiiiim”, je mange comme un ogre. Principalement des légumes, mais je ne me prive pas d’ajouter viande / œufs / poissons / féculents / légumineuses / crème fraiche en des quantités raisonnables si j’en ai envie. Quand en revanche il ne me dit rien, bah je le laisse tranquille. Avec la chrono, je me forçais parfois à avaler mes repas aux heures “obligatoires”, maintenant je ne le fais plus. Par curiosité parfois je compte mes “macros” (= parts de lipides, glucides, protéines et aussi sucres ingérés par jour par l’organisme) pour contrôler que j’ai une alimentation assez saine et variée, et tout va bien !!

salad shrimps avocado

Et vous, où en êtes-vous dans votre relation avec votre corps ? Prêt(e)s à subir la vague d’articles “un corps de rêve pour cet été – le régime orange fluo, la nouvelle lubie d’Hollywood” dans tous nos magazines ?!

                        

About author View all posts Author website

Marine

27 ans et toutes mes dents (non), je confesse une addiction sévère aux fringues à rayures, à Eric Clapton, aux séries US/UK et aux tomates mozza. Chocolat est mon deuxième prénom. Je voue un culte obscur à Hot Shots, Veronica Mars et Mamma Mia le film. A part ça, je vais bien, promis!

2 CommentsLeave a comment

  • Hello Marine :)
    Ton petit feedback est très intéressant ! J’ai beaucoup voulu tester le BBG (j’ai trouvé le PDF en ligne) mais j’ai l’impression que c’est hyper contraignant, qu’en gros il faut faire du sport tous les jours (lundi/mercredi/vendredi + des séances cardio c’est ça ?) et que je n’arriverai JAMAIS à me motiver autant. Je fais déjà des cours collectifs en salle, mais c’était pour un complément. Je ne sais pas si tu le conseilles dans ces cas là ou si on peut faire les exercices seulement 2 fois par semaine ?

    Bises :)

    • Hello Miss et merci pour ton commentaire !
      Je ne suis pas du tout une spécialiste, mais je suis partisane du “mieux vaut en faire la moitié que ne rien faire du tout”, pour le BBG comme pour beaucoup d’autres choses ! Dans ma vision du sport, chaque petite séance compte. Et même si tu n’en fais qu’une ou deux par semaine, c’est déjà ça de pris ! Ca complètera très bien une semaine sportive light, et puis tu peux t’arranger pour faire ça “vite fait” en 30 minutes à la maison. Je te suggère de choisir tes entrainements BBG en fonction de tes cours-co, par exemple si tu fais cuisses-abdo-fessiers en salle, ajoute la séance spéciale bras. Ou si tu fais du fitness boxing, tu peux ajouter une séance jambe, ou un full-body, tu vois l’idée ? Essaye de travailler de façon harmonieuse tout ton corps, c’est comme ça que tu auras le maximum de résultats (et évite les séances spéciales abdo. Pas celles du BBG qui te font en réalité bosser également les grands muscles des cuisses / fesses / bras / le cardio mais celles où on s’inflige 2000 crunchs pour “rien”)
      Quant au cardio, les coachs que je suis ont l’air d’accord sur le fait que c’est bien d’en faire environ deux fois par semaine (dans le BBG il y en a BEAUCOUP mais sur le long terme, deux fois par semaine c’est bien assez), mais beaucoup de choses peuvent rentrer dedans ! Une grosse demi-heure de vélo à intensité moyenne à la salle après ton cours collectif, c’est faisable ? Sinon, une bonne grosse heure et demi de ménage le samedi matin, toutes fenêtres ouvertes et musique à fond, à partir du moment où tu transpires un peu et où tu es un peu essouflée, ça compte !! Ca peut aussi être de la marche rapide, de la course si c’est ton truc, une balade à vélo en famille le dimanche, de la piscine ou du foot avec tes kids/neveux/voisins, tout fonctionne ! Profitons de l’été qui revient pour sortir et se bouger sans avoir l’impression de “faire une séance de sport” !!
      Bon courage pour ta pratique sportive et tiens moi au courant ! bisettes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *