> Crisis : la série qui nous fait paniquer ! - The MC Corner rss+xml" title="The MC Corner » Crisis : faut-il céder à la panique? Comments Feed" href="http://themccorner.com/2014/08/crisis/feed/" /> peppt> text/xml+oembed" href="http://themccorner.com/wp-json/oembed/1.0/embed?url=http%3A%2F%2Fthemccorner.com%2F2014%2F08%2Fcrisis%2F&format=xml" /> http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); n', 'du', 'le', 'implant', 'jai', 'saison', 'vo', 'de', 'tv', 'la', 'nouvel', 'pakistan', 'nbc']; window._wp_rp_promoted_content = true; The-MC-Corner.png" type="image/x-icon" />
The MC Corner

Crisis : faut-il céder à la panique?

Crisis est une nouvelle série TV de la NBC (2014), en une saison terminée. Les 13 épisodes durent environ 42 minutes chacun.

Crisis_TV_series

Crisis, faut-il céder à la panique ?

Le pitch

Une classe part en voyage de découverte et se fait kidnapper. Le problème majeur ici, outre le kidnapping d’enfants (oui oui, on sait c’est pas très très bien !), c’est que cette classe réunit les enfants des personnalités les plus influentes du pays. On a, ici le fils du président des Etats-Unis, là la fille d’un sénateur, par ici la fille de la PDG d’une des entreprises les plus influentes du pays ou là encore le fils de l’ambassadeur du Pakistan … Ca y est ? J’ai votre attention ? Le ton est donné quand ces jeunes/avenirs de la nation se font kidnapper par des pro sur-armés et sur-entraînés. Anecdote : “vos parents vous ont implanté un tracker, dans votre téléphone, dans un bijou, sous la peau ou dans la dent, nous vous l’avons retiré”. On se rend compte qu’effectivement il doit y avoir pas mal de pouvoir réuni dans les mains des parents.

Lors du pilot, on s’attend à une série pleine de jeux psychologiques et d’adrénaline et on n’est pas déçu. Dans les 3-4 premiers épisodes, on ne comprend pas forcément le “playbook” du kidnappeur, la finalité ou même le lien entre les différentes missions. Et bien qu’on nage un peu dans le brouillard, on ne peut s’empêcher d’être tirailler vis-à-vis du kidnappeur qui, même s’il est un c*nnard sans coeur (vraiment ? bon ok, on touche pas aux enfants : un point -) est tout de même un génie qui a 10.000 coups d’avance sur la CIA (un point +), il se sert des parents pour arriver à ses fins (un point -) mais si la mission échoue alors que les parents ont suivi à la lettre ses instructions, les enfants sont tout de même relâcher (un point +).

02-02CrisisGibsonsPlaybook

Pour compléter le jeu du chat et de la souris, (oui, il en faut bien un), un agent secret (oui oui apparemment, c’est bien un organisme indépendant aux Etats-Unis) et une agent du FBI seront partenaires pour tenter de retrouver les enfants et de déjouer les plans du “méchant”.

Ah ! Et pour rajouter en effets psychologiques, la PDG et l’agent du FBI sont soeurs. Quoi ? Je ne vous ai pas convaincu ?
[ALERT SPOIL] La fille de la PDG, en fait, c’est la fille biologique de sa soeur (l’agent du FBI). Ah, là ça rigole moins, hein ! Oui, il fallait bien une petit dose de mélodramatique qui risque de dégénérer dans l’histoire. Enfin, on n’y croit pas vraiment cette partie là [FIN ALERT SPOIL]

Les +

Les plans élaborés par le kidnappeur relèvent du pur génie (enfin, moi je n’y aurait PAS pensé) et il a toujours dix longueurs d’avance sur le FBI, la CIA et tout et tout. Certes, il a recours à des méthodes un peu violentes et est parfois à deux doigts de se faire démasquer, mais c’est sa dualité et son but final qui en font un personnage important, fort et intéressant. Oui non, je vous en dis pas plus sinon ce post deviendrait une alerte spoil !

Les magouilles des parents font également avancer l’intrigue, ne serait-ce que pour dévoiler le but final. On comprend qu’avec autant d’argent et autant de pouvoir, certains décident quand même de bouger leur c*l pour retrouver leur progéniture. Mais oui, c’est surtout cette partie de la série qui nous fait crier “AU COMPLOT” ! Sérieusement ? Vous pensiez vraiment qu’avec le fils de l’homme le plus puissant du monde (le président des Etats-Unis), la fille d’une des femmes les plus riches (la PDG) et tutti quanti, le kidnappeur allait leur faire découper des confettis ?

Les –

Le synopsis est un bateau voire un peu viellot (même si on se prend au jeu). Le duo de choc est un peu bateau entre l’agent secret qui serait prêt à mourir pour un enfant qu’il ne connaît pas parce que “bin oui, c’est un enfant et on ne touche pas aux enfants !” et l’agent du FBI qui change de partenaire tous les 3 mois parce qu’elle est trop indépendante. Et puis, le duo qui se connaît depuis 3 jours et pense déjà la même chose au même moment, c’est pas un peu vu et revu ?
Et puis en vrai, les enfants n’ont pas vraiment l’air d’avoir peur non plus !
Mais ne nous voilons pas la face, une fois n’est pas coutume, dans cette série, c’est le méchant de l’histoire qui donne de l’intérêt à tout cela.

CRISIS

En résumé, encore une histoire de complot politique/militaire/américaine à déconseiller si vous êtes parano de théorie du complot. Par contre, si vous êtes à cours de série et refusez de vous abaissez à regarder la énième diffusion de Friends à la TV, Crisis est une bonne alternative assez sophistiquée pour ne pas se sentir flouée (si si, ce sentiment de bâcler qu’on ressent parfois à la fin d’un épisode !) mais pas assez pointue non plus pour avoir mal à la tête. Certes, ce n’est pas la série de l’année, mais bon, comme vous l’a dit Marine sur son article de binge watching, on est en été, on se rabat sur ce qu’on peut :)

Céline

            

About author View all posts Author website

Céline

Mon univers coloré, décalé et poilant, plein de sacs à main, de vernis à ongles et de chaussures vous ouvre ses portes. Viendez, si comme moi vous êtes toujours partants pour des bêtises ou un dessert !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *