The MC Corner

Une balade en Corée

Aujourd’hui est un grand jour, on inaugure la section “Travels” !

Comme Marine est allée pour la première fois [#toutetoutepremièrefois] en Chine et aussi parce que je suis un peu immunisée (j’ai entendu quelqu’un dire blasée) de part mes origines chinoises, je vais lui laisser le plaisir de vous faire un article sur ce grand pays a.k.a. le bled (hé hé).

NDMarine : ce fameux article arrive bientôt, c’est promis. Et même que je pense qu’il n’y en aura pas qu’un !

Aujourd’hui donc, vous allez avoir droit à un petit reportage photo sur l’un des pays voisins : le pays du matin calme ou pour les non-culturés = La Corée. Enfin, la Corée du Sud. Pour se rendre en Corée du Nord, il faut obtenir un visa accordé seulement en Russie ou en Chine et les conditions (un guide attitré pour toutes la durée du séjour, l’approbation de l’itinéraire précis, …) sont un peu coûteuses et contraignantes.

Une balade en Corée

Je me suis rendue en Corée du Sud pendant mon semestre en Chine et pour aller visiter un pote, une excellente excuse pour aller découvrir ce pays qui m’était jusque là inconnu.

Pour que tout le monde s’y retrouve dans mes histoires, nous appellerons aujourd’hui ce pote “Le Dude”. Oui oui, avec un D. majuscule, j’y tiens ! 

La première chose que j’ai remarqué en posant un pied à l’aéroport de Séoul (Incheon), c’est la langue. Après 4 mois d’immersion en Chine, on s’habitue fortement à la langue chinoise et aux caractères, on commence même à prendre ses repères. C’est donc assez déconcertant d’arriver en Corée puisque la langue coréenne est à la fois proche et lointaine du chinois. On essaye de reconnaître certaines choses, mais non. Et puis, il est vrai que ça faisait quelques années que je n’avais plus voyagé dans un pays dont je ne connaissais pas la langue #zonedeconfort.

[La minute “intello” : les caractères coréens et chinois étaient les mêmes, exactement les mêmes, avant les différentes politiques de simplification des gouvernements. Pour pouvoir permettre à une plus grande partie de la population d’apprendre à lire et à écrire, les deux gouvernements ont décidé de simplifier tout ça.

En Corée, dès le XVème siècle, le roi a décidé d’instaurer un alphabet en fonction des sonorités (un peu comme chez nous, il suffit d’apprendre cet alphabet pour pouvoir prononcer ou reconnaître les mots. Comprendre leur signification est, en revanche, une autre paire de manches), mais c’est seulement depuis le début des années 1900 que cet alphabet est redevenu courant.

En Chine, la simplification a été instaurée par Mao dans les années 50 (même si des projets ont été lancés bien avant cela, sans grand succès) et consiste en une simplification des caractères (le nombre de traits a (en moyenne) été divisé par 8 pour chaque caractère)]

Voilà le Monsieur (le Roi) qui a eu l’idée d’instaurer l’alphabet : Sejong le Grand,
qui a beaucoup apporté à la culture coréenne
(la simplification de l’écriture, l’horloge à eau, le cadran solaire …)

IMG_0301

 Et voilà à quoi cet alphabet ressemble :

IMG_0309

Pour ce voyage, j’ai décidé de rester seulement à Séoul, notamment pour que “Le Dude” (lui aussi en semestre d’échange universitaire là-bas) ait le temps de tout me montrer malgré son emploi du temps d’élève coréen (oui oui, un coréen ça bosse !). Et j’ai bien fait, il y a déjà tellement de choses à faire qu’il aurait été dommage de ma part de vouloir visiter 2 ou 3 villes en 5 jours de temps. En effet, Séoul la capitale de la Corée du Sud fait 6x Paris (intra-muros) et 5x en terme de population.

Pour cet article et cette partie de ma balade en Corée, je vais surtout vous parler de Séoul du point de vue touristique.

De nombreux palais sont disséminés dans la ville même de Séoul et constitue les principales attractions touristiques. En visitant tous ces palais, on se rend compte que les couleurs et les motifs sont toujours flamboyants, ressemblants beaucoup à ce qu’on peut trouver en Chine et que les lieux touristiques sont toujours très bien entretenus, tant en terme de préservation des monuments que de la propreté.

En tant qu’étudiant, il n’est jamais très cher de visiter les sites touristiques de Séoul. Il existe même un pass qui permet de visiter les 6 principales attractions pour un tarif très avantageux. C’est comme ça que j’ai pu faire le tour des Palais de Séoul notamment.

1€ = ~1400 wons coréens. On peut être parfois un peu surpris par le nombre de zéro sur les étiquettes, mais en convertissant on se rassure très vite.

Quelques uns de ces monuments sont d’ailleurs classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO (c’est toujours comme ça que je sais par où commencer mes visites dans une ville) et valent vraiment le détour =

Le palais ChangDeokGung

Le palais est un peu plus excentré que celui dont je vous parlerai plus en détail plus bas, GyeongBokGung. Ce palais a servi de lieu de résidence aux rois quand l’autre fut détruit durant l’invasion japonaise des années 1600. Il est très vaste et est un peu agencé comme la Cité Interdite à Pékin : beaucoup de bâtiments les uns à la suite des autres qui forment une infinité de dédales. Chaque roi avait son pavillon préféré et chaque pavillon avait son utilité, d’où cette enfilade de bâtiments majestueux aux couleurs rouges et vertes.

IMG_2640

IMG_2587On retrouve les mêmes totems sur les toits des palais chinois et qui servent à protéger leurs résidents. Plus il y a de totems, plus la personne qui y loge est importante. Pour le pavillon d’un roi, on peut aller jusque 9 totems sur chaque bordure de toit.

IMG_2665Ces détails sur la toiture montrent également que les sites touristiques coréens sont très beaux et très bien entretenus : un plaisir pour les yeux !

IMG_0431D’autres bâtiments sont moins colorés, dépendant de l’époque de la construction et de la préférence de leur résident également.

Ces pierres indiquaient l’emplacement des gardes stationnés devant ce bâtiment, en fonction de leur rang.

IMG_2618

Le jardin secret de palais ChangDeokGung

Son jardin secret est également un lieu incontournable dont la visite se fait à heure fixe et toujours accompagnée d’un guide. Ce jardin secret était le lieu privilégié des rois qui s’y rendaient pour étudier, lire ou se relaxer. On comprend de suite pourquoi quand on se retrouve au coeur de la forêt au détour d’un portillon et qu’on se perd dans un océan de verdure une fois qu’on est installé dans un des multiples pavillons, plus surprenants les uns que les autres.

IMG_2367

IMG_2515

IMG_2536

IMG_2517Détail d’un toit de pavillon =

IMG_2552Vue depuis l’intérieur d’un pavillon =

IMG_2412

Le sanctuaire de JongMyo

Le sanctuaire est le lieu où sont entreposés toutes les tablettes des rois de Corée. Les tablettes représentent les esprits des anciens rois, il y a autant de salle que de rois, tous abrités sous la même structure principale. Tout semble codifier dans cet espace et les coréens sont très respectueux des rituels et du repos de leurs rois. C’est pour ne pas trop déranger le repos des rois que les visites se font à des heures précises en fonction de la langue du guide obligatoire qui se chargera de faire la visite (en coréen, en anglais ou en chinois). Tout est très codifié, par exemple, la route est séparée en trois chemins (comme une sorte de podium sportif) où les marches sont déjà attribuées : ici aux rois, ici aux princes et là aux esprits.

C’est un espace immense, relaxant et désert. La visite se fait par groupe et pendant ce mois d’Avril, nous n’étions que 3 ! On se sent tout petit tant au niveau de la superficie de ce sanctuaire, qu’au niveau du poids de l’histoire qui repose ici.

IMG_2249

Sur la liste des trésors nationaux figurent également =

Le Palais Gyeongbokgung

C’est l’un des palais les plus vastes dans Séoul. Il vaut vraiment le détour. Les bâtiments sont très beau et le parc attenant et ses quelques lacs sont une parfaite excuse pour y flâner, comme le font la plupart des couples coréens. Je n’ai d’ailleurs jamais vu une telle densité de couples au m².

Le musée national de Corée est également attenant au Palais Gyeongbokgung et regorgent de la majorité des articles classés sur la liste des trésors nationaux, alors c’est une excellente excuse pour aller voir ça !

IMG_0418

IMG_0512

IMG_0488

IMG_0603

Ou même le coucher de soleil !

IMG_0612

CheongGyeCheon

La rivière est également un havre de paix au cœur de cette ville qui tourne à 1000km/heure. CheongGyeCheon fait aussi bien référence à la rivière qu’à la route construite juste au dessus et qui suit son tracé. Tout le long de la rivière, les berges sont aménagés pour que la population puisse venir y flâner, s’y relaxer ou même des spectacles et des expositions sont organisés pour le bonheur de tous. On peut également trouver des notices explicatives sur l’histoire de la Corée, la construction de la route et d’autres faits divers le long des berges.

IMG_0967

IMG_1461

 IMG_0974 IMG_0985 IMG_1289

IMG_1030

Le Palais DeokSuGung

Encore un palais me direz-vous ! Celui-ci est situé en face de l’Hôtel de Ville et est un rappel du fait que les coréens sont très attachés à leur histoire et leur patrimoine tout en continuant à embrasser le développement économique et technologique à une vitesse incroyable. Il faut se sortir des clichés d’une Asie pauvre, en Corée, le développement technologique est tellement rapide que Séoul m’a rappelé New York (pour le côté gratte-ciel grandiose intégré à l’architecture urbaine), Shanghai (pour avoir su garder son côté asiatique) et Pékin (pour le côté culturel). Mais ça, je vous en parlerai une autre fois.

Le palais Deoksugung est moins impressionnant que les autres mais n’en reste pas moins un bijou architectural qui mêle aussi bien des bâtiments traditionnels que des bâtiments avec un style beaucoup plus occidental qu’on s’attend à retrouver à Washington ou même en Angleterre.

IMG_0934 IMG_0831 IMG_0883 IMG_0853

Je ne pouvais pas terminer cet article sans vous montrer quelques habits traditionnels coréens =

IMG_1249

IMG_2700

En Corée aussi, il y a la relève de la garde au palais GyeongBokGung =

IMG_0392

Certains monuments manquent à ma petite balade comme la N-Tower, le musée national de Corée ou le musée du kimchi. Mais ça me donnera une bonne excuse pour retourner en Corée du Sud, parce que j’ai adoré !

C’est quoi le kimchi me dites-vous ? Ca, je vous en parle dans le prochain article dans lequel je vous parlerai de la nourriture coréenne.


Et en BONUS, pour vous accoutumer à la culture coréenne, on vous offre une vidéo assez sensationnelle d’un Dance Practice de K-Pop.

En vrai, c’est pas vraiment très grave qu’ils chantent “Baby Goodnight, Baby Goodnight, I’m dancing dancing dancing in the moonlight” … les pas de danse sont juste super synchro, super sympa et la musique super entraînante !

On adooooooore ! Même les fans de hip-hop se retrouveront dans cette petite choré ! Allez, tous à vos baskets et on suit les pas :)

Céline

                  

About author View all posts Author website

Céline

Mon univers coloré, décalé et poilant, plein de sacs à main, de vernis à ongles et de chaussures vous ouvre ses portes. Viendez, si comme moi vous êtes toujours partants pour des bêtises ou un dessert !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *