> Bourrage de mou, sport & régime - The MC Corner C Corner » Bourrage de mou, sport & régime Comments Feed" href="http://themccorner.com/2014/05/bourrage-de-mou-sport-regime/feed/" /> peppt> "http://themccorner.com/wp-json/oembed/1.0/embed?url=http%3A%2F%2Fthemccorner.com%2F2014%2F05%2Fbourrage-de-mou-sport-regime%2F&format=xml" /> http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); ou', 'app', 'amp', 'la', 'san', 'en', 'pa', 'sur', 'tomb', 'de', 'du', 'cellulit', 'le', 'notr']; window._wp_rp_promoted_content = true; The-MC-Corner.png" type="image/x-icon" />
The MC Corner

Bourrage de mou, sport & régime

“perdre du poids rapidement et sans effort avec la crème miracle XXX”
“le régime YYY : fait disparaître toute la cellulite en seulement une semaine”
“un ventre plat en supprimant un seul aliment de son frigo”

miracle

Lequel/laquelle d’entre nous ne tombe pas sur ce genre d’article / photos / “témoignages” plusieurs fois par semaine ?

STOP !
#articlecoupdegueule

“PATIENCE & TRAVAIL”

Voilà ce qu’on devrait plutôt annoncer à toute personne s’engageant sur le long et tortueux chemin de la remise en forme tant physique que nutritionnelle. Je ne sais pas vous, mais ces clichés m’agacent de plus en plus, surtout depuis que je prends du temps et que je fournis des efforts pour retrouver le corps de mes 20 ans ! (même si je n’en ai que 26. 6 ans, c’est long !). Le pire c’est que je me rends compte que beaucoup de gens se laissent tenter par ces “méthodes révolutionnaires” qui en appellent à notre crédibilité et à notre côté flemmard.

Vous avez tous un proche qui vous a sorti ces fabuleuses punchlines au moins une fois :

– si on fait du sport, on peut bouffer n’importe comment à côté.
– une crème minceur et une salade le midi, ça suffit pour perdre 10 kg et vaincre la cellulite.
– y’a qu’à faire un peu de yoga, et puis on pourra poster des photos “fitspo” sur Instagram.
– trop facile, je peux perdre 5 kg en 3 jours, regarde j’arrête de manger !

Alors …. comment dire …. NON !

Non ça ne se fait pas en un jour, oui c’est compliqué. Et non, si vous n’êtes pas disposé(e)s à accepter que ça va être long et parfois difficile vous n’y arriverez pas.

Se remettre en forme, c’est basiquement changer de vie. prendre tout ce qui ne va pas et le jeter à la poubelle. C’est faire beaucoup d’efforts. Une fois qu’on a compris et accepté ça, on peut se pencher sur les trois pilier du “changement” :

1 / Le mental

Faire un régime c’est joli. On peut tous en commencer un demain, je connais des filles qui font exactement 18 régimes par an et qui ne perdent pas un seul kilo (en faisant le compte rendu de l’année). Parce que s’affamer 20 jours avant d’aller à la plage, c’est débile. Parce que vouloir perdre 5kg en une semaine pour rentrer dans son maillot de bain ou sa robe de mariée et tout reprendre dans la quinzaine qui suit, c’est super débile.

Quitte à fournir des efforts conséquents (ne nous voilons pas la face) pour transformer son corps, pourquoi ne pas le faire durablement ?

aller bien

Perdre du poids, c’est remettre en cause sa façon de vivre : sa façon de faire les courses, sa façon de cuisiner, sa façon de recevoir et de sortir, sa façon de “compter” et de “compenser”. C’est devenir quelqu’un d’autre, quelqu’un d’assez fort pour comprendre pourquoi bien manger et se bouger est intéressant sur le long terme même si on ne voit pas de résultats immédiats. Pourquoi avaler ce MacDo maintenant (et demain et samedi et la semaine prochaine aussi) c’est pas top top pour ton futur.

Perdre du poids, c’est dans la tête que ça se passe d’abord. il faut une envie réelle, justifiée. il faut le faire pour soi et ne pas être pressé(e) (à la poubelle la pression du bikini body : on veut tous (-tes) être bonnes et il faut accepter que ce sera peut être pas encore le cas dans un mois!). il faut comprendre et accepter que son corps reflète ce qu’on lui donne et la façon dont on le traite. Bien manger, bien dormir, bien se dépenser, c’est le triptyque qui fonctionne depuis toujours. Il n’y a pas de secret, et certainement pas de miracle.

all you need

2 / L’alimentation

On a tous des vies de merde compliquées : pas le temps de faire à manger, on court partout, on est claqué(e) et il n’y a jamais assez d’heures dans une journée pour faire tout ce qui doit être fait. Je sais, je suis pareil.

C’est une question de priorité dans la vie. Pour ma part, j’ai décidé que ma remise en forme et mon bien être étaient aussi importants que le reste sur le haut de ma liste. Le créneau de temps ne se créé pas tout seul, il faut le dégager. Et personne ne peut faire ça pour vous. Il faut que vous décidiez de prendre le temps d’aller faire les courses correctement c’est à dire d’aller acheter des produits sains (je ne parle pas ici de bio, chacun ses convictions) et “basiques” (= pas transformés). Il faut que vous ayez envie de vous faire à manger. Du poulet grillé avec une purée maison, ça n’a rien à voir avec un sachet de mousseline et des nuggets surgelés. Clairement. Que ce soit au niveau goût ou au niveau apport nutritionnel.

lifestyle

Les “vraies” personnes healthy, (pas les warriors des calories ni celles qui se nourrissent uniquement de liquides / de céréales / de petits pots de bébé / [insérer une aberration ici]), n’auront qu’un seul conseil pour vous : Mangez mieux, mangez des légumes de saison, de bons féculents préparés avec amour. Vous aimez la mayo ? Pas de soucis et pas la peine de se priver totalement de ce qu’on aime, mais autant la faire maison (vous réaliserez mieux la quantité d’huile qu’il y a dedans!) et en manger raisonnablement, le midi, une fois de temps en temps. Idem pour les gâteaux, si vous êtes comme moi, vous adorez ça. Prenez le temps de faire un vrai gâteau au chocolat, ou une tarte au citron, ou une tarte aux pommes : vous allez vous régaler et vous savez ce que vous mettez dedans (les brownies de supermarché sont ce qu’il y a de pire au monde !)

smoothie

[NDbyCéline = il est tout de même important de se faire plaisir de temps en temps, comme on vous en a parlé dans l’article Chrononutrition, on se permet deux “grosses bouffes” par semaine. Le but c’est de ne pas se frustrer, ce qui nous ferait retomber dans nos mauvaises habitudes et nos craquages/pétages de plomb sur le long terme. Parce qu’honnêtement, même si j’aime ça, quinoa-chou de bruxelles 29 jours par mois, c’est moyennement funky !!!!]

3 / Le sport

Le stress et la sédentarité sont deux fléaux de notre société. N’enfonçons pas les portes ouvertes, mais disons tout de même que marcher 10 minutes pour aller au métro le matin, 5 minutes pour aller au bureau, 3 minutes pour aller chercher à manger, et la même chose au retour le soir, ce n’est PAS SUFFISANT. Même en mangeant normalement et équilibré, nos muscles s’atrophient légèrement et c’est pas non plus très très bon pour notre endurance (#MerciCapt’ainObvious).

fun fact

De plus, le stress de nos métiers sédentaires (insécurité de l’emploi, pression pour tout faire très vite, peur de ne pas assumer, manque de sommeil, etc.) en rajoute pas mal à notre système et aggrave les choses. Tout le monde le sait. Beaucoup de personnes, dont je fais partie, ont tendance à compenser en pratiquant le “stress – eat” (littéralement manger à cause du stress). Il n’y a pas de solution miracle pour supprimer le stress, ce serait bien trop simple. Ou si, tu peux dire “fuck” à tout et partir aux Bahamas, mais bon, je n’en suis pas encore là. Par contre, bouger son cul corps régulièrement en combinant une activité cardio et une activité de renforcement musculaire permet de mieux le gérer. En libérant du temps dans la semaine on reprend déjà sa vie en main et ce contrôle nous fait également beaucoup de bien au moral : on a l’impression de devenir acteur de sa vie, de pouvoir arrêter la roue infernale, de juste mettre “pause” pour souffler.

Et les résultats alors ?

Oui, parce que bon, OK pour une alimentation équilibrée, OK pour se bouger même quand il pleut même si c’est vraiment pas toujours une partie de plaisir comme nos “héroïnes” fitspo Pinterest / Instagram californiennes, minces et bronzées voudraient nous le faire croire, mais on fait ça avant tout pour voir des résultats, pour sentir notre corps changer et se sentir plus à l’aise avec nous-mêmes.

dance

Hé bien, en combinant tout ça, les premiers résultats arrivent assez rapidement. Ton ventre est moins gonflé, tu retrouves l’impression d’avoir une “vraie taille”, tu peux à nouveau fermer tes pantalons, la cellulite diminue, tes bras se dessinent. Tu perds doucement les kilos superflus et tu te sens bien parce que ce n’est pas non plus insurmontable.

Si tu fais les choses en douceur, en mangeant à ta faim et en pratiquant régulièrement le sport (pas la peine de s’épuiser une fois par semaine 2h30 hein, tu peux reprendre par petites séances puis augmenter progressivement, prendre le temps de trouver les activités sportives qui te conviennent), tu auras envie de continuer et ce sera beaucoup plus facile que de s’affamer 15 jours d’affilé. Tu te réveilleras 3 mois après et tu auras l’impression d’avoir commencé hier. Mais tu auras des résultats bien visibles. Et durables.

En réalité, si tu veux vraiment savoir, tout cela n’est même pas un régime. C’est un “rééquilibrage” alimentaire, et on va arrêter de faire comme si c’était super nouveau pour réaliser enfin que c’est ce que l’humanité pratique depuis toujours. Bien manger, bien bouger, bien dormir.

Evidemment, il y aura des craquages. Surtout en périodes de stress intense ou en périodes hormonales (pour nous, les femmes chanceuses). Et pendant les week-ends parce que vouloir retrouver un corps dans lequel on se sent bien ça ne veut surtout pas dire se couper du monde. On peut fournir des efforts très longtemps pour arriver à un objectif et pour autant se laisser quelques repas de “libre” au cours de la semaine. Parce que nous sommes humains et qu’on a aussi le droit de se lâcher complètement une fois de temps en temps. Parce qu’on l’a mérité et que ça nous aide à tenir le reste du temps. La règle du 80/20 me semble assez cohérente : 80% de repas où on fait attention à bien manger, sainement, et 20% de repas où on se fait plaisir, où on peut introduire des choses moins healthy ou des envies particulières.

En conclusion

Tordons le cou à ces clichés d’hommes et de femmes adulé(e)s pour qui tout arrive au cours de la nuit, sans effort, sans même y penser. Tordons également le cou aux autres clichés séculaires qui te font croire que tu dois souffrir le martyre pour être beau / belle, au refrain misérable “no pain no gain”.

Admettons que nous devons travailler pour devenir celle ou celui que nous voulons être, tout en restant lucide : la meilleure méthode pour obtenir quelque chose d’un enfant, c’est de lui expliquer gentiment ce qu’on attend de lui, lui répéter jusqu’à ce qu’il ait compris pourquoi et que ça lui semble normal, naturel. Pour notre corps c’est pareil, on peut le punir et il nous le fera payer rapidement, ou le rééduquer en douceur et travailler AVEC lui, pas contre lui.

slow but still

Je sais bien que tout ce que je dis là est absolument banal, mais depuis que je m’intéresse aux blogs mode / beauté / bien-être ( des blogs féminins surtout) je vois tellement de filles et femmes désespérées par leur poids qui veulent absolument en perdre et qui sont prêtes à s’infliger des horreurs pour un peu de résultats. Des horreurs mauvaises pour leurs corps, et pour leur moral parce qu’on ne peut qu’échouer avec des méthodes extrêmes, et c’est encore plus mauvais pour se reconstruire ensuite.

Pour celles et ceux que ça pourrait intéresser, tout en répétant encore que je suis loin d’être une professionnelle, vous pouvez consulter ici mon article sur ma reprise en main de moi-même et ici celui sur la chrononutrition, où j’explique ma façon de manger.

Et vous, ces clichés sur la minceur vous touchent-ils ? Quel est votre rapport à tout cela ?

Marine

Les images proviennent toutes de Pinterest, vous pouvez retrouver mes inspirations sur mon tableau “Motivation

About author View all posts Author website

Marine

27 ans et toutes mes dents (non), je confesse une addiction sévère aux fringues à rayures, à Eric Clapton, aux séries US/UK et aux tomates mozza. Chocolat est mon deuxième prénom. Je voue un culte obscur à Hot Shots, Veronica Mars et Mamma Mia le film. A part ça, je vais bien, promis!

1 CommentLeave a comment

  • oui, prendre soin de soi ( de son corps, de son mental …), cela demande un minimum d’investissement, et … ce n’est pas inutile de le rappeler, quand on voit les publicitées raccoleuses …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *