> work bitch : ma reprise en main - The MC Corner comment je reprends ma vie en main Comments Feed" href="http://themccorner.com/2014/03/work-bitch-ou-comment-je-reprends-ma-vie-en-main/feed/" /> peppt> com/wp-json/oembed/1.0/embed?url=http%3A%2F%2Fthemccorner.com%2F2014%2F03%2Fwork-bitch-ou-comment-je-reprends-ma-vie-en-main%2F&format=xml" /> http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); 'jai', 'du', 'la', 'pa', 'comm', 'del', 'le', 'dan', 'jazz', 'classiqu', 'beach', 'de', 'amour']; window._wp_rp_promoted_content = true; The-MC-Corner.png" type="image/x-icon" />
The MC Corner

‘Work Bitch’ ou comment je reprends ma vie en main

Avec Liline on a repris le sport. Au delà des diktats du “beach body” et de la préparation pour l’été, on a décidé de se reprendre en main, pour nous.

Pour ma part, j’ai été très sportive dans ma jeunesse, puis avec les études, l’alternance, les amours, les épreuves de la vie, le “stress-eat”, tout ça quoi, j’ai comme qui dirait plus ou moins tout arrêté. J’ai eu des sursauts et des prises de conscience de “roooh c’est pas bieeeen” assez régulièrement mais rien qui ne m’ait foutu un grand coup de pied au cul comme j’en avais besoin. Le déclic. Celui que tu ne peux pas prévoir, qui arrive tu ne sais pas pourquoi, ni comment, mais qui arrive finalement (trop tard ?).

danse motivation

J’ai toujours adoré le sport. La danse classique, la gym, le hip hop, le trampoline, l’équitation, le modern jazz, la salsa, j’ai tout aimé à fond. Tout ça me manque, mais avec un emploi du temps comme le mien et pas beaucoup de motivation il faut l’avouer, c’était un peu perdu d’avance. Puis j’ai emménagé avec l’Homme (celui avec un grand H parce que je l’Haime beaucoup!) et là j’avais vachement mieux à faire le soir que d’aller danser à 1h de chez moi …

Il y a également le fait que je suis une grande gourmande, et que je m’intéresse beaucoup à la cuisine (pas forcément régime, vous le savez si vous suivez ce blog depuis le début!). En gros je fais des bouffes avec mes potes parfois plusieurs fois dans la semaine et le week-end, on sort.

Pas le mode de vie optimal pour rester mince quand la génétique n’est pas de ton côté, soyons honnêtes! Du coup, surprise, j’ai pris du poids. Petit à petit, des kilos sympathiques se sont installés plutôt uniformément (c’est ma chance) sur mon corps. Je ne les ai pas tellement senti arriver et puis comme j’ai une sainte horreur des pèses-personne depuis toujours, je n’ai pas suivi mon évolution au gramme près.

La prise de conscience, je ne sais toujours pas d’où elle vient. Je suis juste contente de l’avoir eu, il y a quelques semaines. J’ai décidé de reprendre ma vie, et mon corps en main. Je ne m’aime plus dans le miroir, il est grand temps de faire quelque chose. J’ai retrouvé après une série d’épreuves difficiles une stabilité psychologique qui me donne envie de recommencer à prendre soin de moi. A prendre du temps pour moi. A travailler mon corps pour qu’il redevienne ce qu’il était avant, et que j’aimais bien.

danse 2 motivation

Je n’ai jamais été très mince. Je suis petite, avec beaucoup de formes, depuis toujours, et j’ai tendance à grossir en regardant une salade ! Mais je cherche à retrouver une silhouette plus fine, et surtout la tonicité que j’avais lorsque j’étais sportive. Et évidemment, j’ai envie de me débarrasser des kilos accumulés bêtement ces dernières années. J’estime avoir aujourd’hui une dizaine de kilos à perdre pour me sentir bien dans mon corps.

Pour ça je cumule deux choses essentielles et complémentaires : une alimentation équilibrée et un programme sportif adapté.

Mon alimentation : la chrononutrition

Les régimes, j’en ai essayé quelques uns, et j’en ai évité beaucoup d’autres (Dukan notamment pour ne citer que lui !). Je n’ai jamais vraiment perdu de poids pour une simple et bonne raison : quand on me prive, je compense autrement, ou alors je craque. Il ne faut pas m’enlever ma tablette de chocolat. Il faut me laisser manger du fromage. Et oui, le samedi je bois des coups avec les copains ! C’est comme ça, et ce sont des plaisirs auxquels je ne suis pas prête à renoncer.

fromage chrononutrition

Alors comment on fait ? Beaucoup de gens pensent que ça doit être difficile, sinon ça ne fonctionne pas. Dans le style “tout ou rien”. Je suis partisane du contraire : une méthode douce, et très lente, pour perdre du poids durablement et sans yoyo.

La chrononutrition est la méthode adaptée pour moi. Elle me permet de manger de tout, simplement les aliments sont réorganisés en fonction des besoins du corps dans la journée. Pour faire simple : le matin on mange gras (du fromage, entre autres) pour avoir ce qu’il faut d’énergie pour la journée. Le midi on mange lourd (un plat unique à base d’une bonne quantité de viande et d’un peu de féculents). Au goûter, obligatoire, on mange sucré (du chocolat par exemple, et une portion de fruits) afin de palier à la baisse de forme de l’après-midi avec des sucres rapides. Et le soir, si on a faim, on mange léger (un plat unique à nouveau, à base de poisson ou viande blanche, et de légumes).

chocolat chrononutrition

J’ai l’impression de manger 4 fois plus qu’avant, très honnêtement, et pourtant je perds du poids. J’ai pour le moment perdu 1kg en 2 semaines, mais surtout je vois déjà la différence au niveau de mon corps. Mon ventre s’est un peu affiné et petit à petit, je “dégonfle”. En faisant le compte, j’ai l’impression de manger plus mais je mange en fait “mieux”. Je suis rassasiée à chaque repas et je n’ai faim que toutes les 5 à 6 heures, c’est à dire au moment des repas. Par conséquent, j’ai complètement arrêté le grignotage, qui est mon “trouble”  alimentaire principal.

Seulement 4 types d’aliments sont proscrits dans ce “régime” qui est plus une réorganisation alimentaire qu’un régime à proprement parler : le lait, les yaourts, les soupes et les aliments allégés, qui sont considérés par le Dr. Delabos comme des ingrédients  “creux” et néfastes pour le corps (rétention d’eau, cellulite, fausse sensation de satiété, etc.).

Je ne vais pas m’étendre plus que ça sur le sujet ici, mais si ça vous intéresse n’hésitez pas à vous signaler en commentaires, et je ferai un post spécial où je vous expliquerai comment ça fonctionne et comment j’applique cette méthode au quotidien. J’ai acheté le livre du Dr. Delabos où il présente sa façon de voir les choses, et je la trouve intelligente et adaptée à des pertes de poids à long terme, en douceur. Je connais personnellement quelques personnes qui suivent ce “régime” depuis longtemps et qui ont perdu jusqu’à 25kg.

Mon programme sportif : en salle !

Evidemment, perdre du poids c’est bien mais me retrouver toute molle, ce n’est pas le but. Je veux un corps ferme et réactif, comme avant (#nostalgie!).

Pour se faire, il n’y a pas 36 solutions, il n’y en a qu’une : BOUGER. Je ne crois pas à la Cellu-cup qui gomme la cellulite et raffermit les jambes ni aux crèmes miracles qui te transforment en Emily Ratajkowski au cours de la nuit. Si tu veux raffermir tes cuisses et les affiner, il faut les activer!

Autour de chez moi, il n’y a pas de cours de danse qui m’attire, ou alors les horaires ne correspondent pas à mon emploi du temps. J’ai donc pris le parti de faire mon programme moi-même, comme une grande.

L’an dernier j’étais encore étudiante, et j’ai eu la chance de pouvoir acheter une carte annuelle chez Forest Hill pour 130€ (au lieu de 800 ou 900€ l’abonnement plein tarif je crois…). Elle est encore valable quelques mois du coup j’en profite à fond. J’allais au Forest Hill du 15ème arrondissement de Paris (l’Aquaboulevard) très occasionnellement car il me faut plus d’une heure pour y aller, et pareil pour revenir. Rentrer chez moi à 23h30 pour faire une heure de sport, ce n’était pas rentable. J’ai récemment découvert un autre club Forest Hill plus près de chez moi, et c’est là que je vais maintenant.

Comme d’habitude, je ne peux pas aller aux cours collectifs à cause de mes horaires, mais je peux dorénavant aller faire du sport plusieurs fois par semaine. J’essaye de me tenir à un rythme de 3 à 4 séances par semaine.

velo elliptique motivation

Je fais une heure de vélo elliptique. C’est un peu l’équivalent de la course à pied, en moins violent pour mon dos et mes poumons asthmatiques ! En une heure, j’ai le temps de faire du cardio en courant par “intervalles” c’est à dire que j’alterne les phases où je cours très vite et les phases où je cours un peu en dessous de ma capacité respiratoire maximum. En trois semaines je vois déjà les progrès que j’ai fait. Lors de ma première séance, j’ai difficilement tenu 20 minutes !

Les avantages du vélo elliptique sont nombreux : en plus de travailler le rythme cardiaque et de développer l’endurance, on fait travailler quasi tous les muscles : ceux des jambes et des fesses évidemment puisqu’il s’agit d’un mouvement similaire à celui de la course à pied, mais également la ceinture abdominale et les bras grâce aux poignées latérales de la machine.

souplesse motivation

Après chaque séance, je m’étire pendant 15 minutes en pratiquant quelques mouvements de Yoga afin de me calmer et m’assouplir (en trois semaines j’ai déjà retrouvé mes grands écarts latéraux !). Je fais aussi un peu de musculation quand je ne me sens pas trop HS (et que les gros bras de la salle de sport me laissent une petite place !) pour muscler mon dos, mes bras et mes cuisses.

Je complète mes entraînements par une séance quotidienne de 5 minutes d’abdo. C’est vraiment peu, mais en me forçant à le faire tous les matins (et même le WE) j’ai déjà des résultats. J’utilise l’application Iphone “Abs” qui propose de multiples entraînements en musique avec différents niveaux de difficulté.

Ryan Gosling motivation

Voilà pour la “nouvelle” moi. Ça ne fait que 3 semaines que j’ai pris toutes ces bonnes résolutions et je me suis demandé s’il n’était pas trop tôt pour vous en parler. Mais je pense que cela me fait du bien d’en parler ici par écrit, de partager ça avec vous. Ça me donne encore plus de motivation !

Marine
Les images de cet article proviennent de mes tableaux Pinterest “Motivation” et “Food

Et vous, quel rapport avez-vous au sport et à votre corps en ce début de printemps ?

About author View all posts Author website

Marine

27 ans et toutes mes dents (non), je confesse une addiction sévère aux fringues à rayures, à Eric Clapton, aux séries US/UK et aux tomates mozza. Chocolat est mon deuxième prénom. Je voue un culte obscur à Hot Shots, Veronica Mars et Mamma Mia le film. A part ça, je vais bien, promis!

9 CommentsLeave a comment

  • la chrono, c’est top, quand on est super motivé et qu’on garde le rythme. Quand ca devient un reflexe et non une contrainte, et que ca devient juste SA facon de manger.
    Si ca peut aider, j’ai rédigé quelques menus chrono sur mon blog :
    http://eclectikgirl.wordpress.com/?s=chrono&submit=Recherche

    Le sport … je n’en fais qu’une fois par semaine, de la zumba ^^
    et c’est vrai, ce serait tellement mieux si je faisais aussi de la natation, ou courir un peu …

    • Je vais foncer voir ces recettes hi hi justement j’ai du mal à en trouver de nouvelles ;)
      Je suis persuadée que tu as raison, la chrono c’est bien quand on arrive à se l’approprier, c’est tout le challenge : arriver à en faire un moment agréable et naturel. Je pense qu’on tâtonne tous un peu au début pour adapter un peu le “régime” à ses habitudes et ses préférences mais une fois que c’est fait, c’est vraiment le top !

  • Quelle motivation, bravo !
    Je me retrouve un peu dans ton article.
    Moi aussi j’ai lonnnngtemps été adepte du grignotage….du coup bein +15 kg durant ma prépa de concours il y a quelques années.
    Et après je me suis reprise en main : sport 3 fois par semaine et des repas équilibrés, du coup bein -15 kg.
    Le plus dur est d’essayé de se maintenir et de ne pas faire de yoyo.
    Mais je vois que tu as beaucoup de détermination donc, c’est sûr tu vas y arriver !
    Bisous à bientôt !

    • Merci Aline ! C’est effectivement de se maintenir qui est le plus difficile, de ne pas faire le yoyo et de garder la motivation sur le long terme ! Je penserai à toi quand ce sera dur !! ton témoignage va me motiver encore plus !
      des bisous

  • Coucou Marine,
    Bravo pour ce billet, je m’y retrouve à 200% : après 15 ans de danse classique et modern jazz, j’ai tout arrete en rentrant en prepa. Puis petit à petit, je n’ai plus fait de sport à part le sport obligatoire en école. Mon sursaut est arrivé quand j’ai déménagé à san Francisco. Je me suis dit qu’il fallait que je me prenne en main et maintenant je vais à ma salle 4 fois par semaine: cours cardio/abdos intensifs d’une heure lundi et mardi, pilates le mercredi et j’ai repris la danse classique le samedi matin :)
    Si jamais tu veux de nouveaux exercices de workout n’hesites pas ^^ j’ai aussi achete un tapis de yoga et faire quelques etirements le matin avec une serie d’abdos fait maintenant partie de mon rituel matinal. Courage et continue sur ta lancée. Tu as converti Liline aussi ou c’est en cours? ;)

    • Hello Caroline et merci pour ton commentaire ! C’est motivant de voir que je ne suis pas la seule et que oui, c’est possible de concilier une vie déjà bien remplie et une vie de sportive au quotidien ! La danse classique me manque pas mal, je l’avoue et j’aimerais bien me trouver un cours sympa le samedi (plutôt début d’aprem lol!). Quant à Liline, elle est motivée elle aussi mais fait essentiellement du sport à la maison pour le moment ;) C’est une bonne dynamique, et ça fonctionne mieux à plusieurs, alors go go go !!! A très vite

  • C’est trés bien tout ça ma soeurette. Tu vas retrouver le physique de quand on était gosses, et recommencer à me courir aprés pour m’embêter aprés. Du bon boulot. Tu as un frère plein d’admiration. Courage !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *