The MC Corner

Look #1 : Mes Dolfie chéries

IMG_2325

Aujourd’hui, je vais vous parler de ma dernière acquisition chaussures : des Dolfie violettes.

Dolfie pour ceux qui ne connaissent pas, c’est la marque espagnole fabriquée entièrement en Europe avec des matériaux de qualité, tout plein d’amour et de précautions (ce n’est pas moi, c’est leur site internet qui le dit, Peace and Love toussa toussa). Les pompes tendance qui allient ethnico-chic et singularité à la perfection.

Le genre de marque assez inabordable pour les petites bourses mais tellement « à la mode » que les blogueuses gardent rarement chaque paire plus d’une saison, de peur qu’elles ne fassent plus assez « in » l’année d’après. C’est comme ça que j’ai déniché ma paire. Repérée sur le vide dressing d’une jeune blogueuse, pile poil ma taille. Aussitôt vues, aussitôt achetées, je les ai reçues par Colissimo quelques jours plus tard.

Et là, amour cœur amour. Hyper agréables à porter, on dirait des chaussons (et pas ceux de chez Mémé Janine qui ne veut pas que vous marchiez pieds-nus sur le carrelage !), d’un violet joyeux mais discret, avec les perles rouges et vertes emblématiques de la marque, et surtout la moumoute si douce qui tient si chaud ! En bref, elles sont vraiment parfaites.

IMG_2318

IMG_2343IMG_2357

Chaussures : Dolfie / Jupe : River Island (achetée à Londres) / Pull : Autre Ton chez Monoprix /
Sac : Nice things / Bracelets et collier : anciennes collections / Boucles d’oreilles : Skalli

C’est la première fois que j’achète des chaussures « seconde main ». Généralement, j’aime bien acheter des produits neufs, que ce soit des vêtements, des accessoires ou des chaussures, parce que j’ai une impression de propreté, et aussi le plaisir de déballer le paquet (soyons honnêtes !). C’est pour cela que j’ai été un peu réticente à acheter ces chaussures en particulier, mais le prix m’a vite décidée et je ne regrette absolument pas ! Les chaussures étaient en si bon état que le petit dessin au fond n’avait même pas commencé à s’effacer, la moumoute n’était pas affaissée, et il n’y avait pas de pli sur le cuir. Elles étaient nickel, ce qui m’a réconciliée avec l’achat de seconde main. [#Love]

Pas que je sois bégueule, au contraire, j’adore récupérer des fringues de copines, de ma mère ou de mes grands-mères (vive la mode du Vintage, je vous parlerai un de ces quatre de cette petite robe en soie italienne que m’a donné ma Grand-mère …) mais justement, je trouve qu’il y a tellement de charme à récupérer des vêtements de gens qu’on aime que c’est dommage de commander du vintage sur internet. Mais après-tout, la preuve, pourquoi les deux seraient forcément incompatibles ?

Et vous, vous achetez “vintage” ?

Copyright photos ©TheMCCorner, tous droits réservés
         

About author View all posts Author website

Marine

27 ans et toutes mes dents (non), je confesse une addiction sévère aux fringues à rayures, à Eric Clapton, aux séries US/UK et aux tomates mozza. Chocolat est mon deuxième prénom. Je voue un culte obscur à Hot Shots, Veronica Mars et Mamma Mia le film. A part ça, je vais bien, promis!

2 CommentsLeave a comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *